Message de la CCBRC aux entreprises, artisans, commerçants, agriculteurs, indépendants…

Vous êtes chef d’entreprise, artisan, commerçant, agriculteur, indépendant… et vous êtes impacté par la crise sanitaire et économique due au Covid-19.
Retrouverez ci-dessous le point d’actualité de la CCBRC :

Profitez de la subvention « Prévention COVID » de l’Assurance Maladie si vous avez investi ou comptez investir dans des équipements de protection. L’Assurance Maladie propose en effet une aide aux indépendants et entreprises de moins de 50 salariés, jusqu’à 50% de leurs investissements entre le 14 mars et le 31 juillet dans des équipements de protection : masques, gels hydro-alcoolique et visières, en complément de l’achat ou de la location d’autres matériels (pose de vitres, plexiglas, barrières amovibles…). Plafonnée à 5000€, la subvention est conditionnée à un minimum d’investissement de 1000€HT pour une entreprise avec salariés et de 500€HT pour un travailleur indépendant sans salariés. Retrouvez tous les détails, formulaires et coordonnées de votre caisse sur https://www.ameli.fr/seine-et-marne/entreprise/covid-19/une-subvention-pour-aider-les-tpe-et-pme-prevenir-le-covid-19-au-travail

Le Chèque numérique est une aide pouvant aller jusqu’à 1500 € pour accompagner à la transition numérique des artisans et commerçants franciliens de proximité (avec un point de vente ou un atelier), de 0 à 10 salariés. L’aide peut financer jusqu’à 50% des :
- Dépenses de fonctionnement : abonnement à des solutions digitales de gestion (logiciel de caisse, gestion des stocks…), dépenses de publicité digitale, réservation de nom de domaine, frais d’hébergement, abonnement à un logiciel de création de site…
- Dépenses en investissement pour la création d’un site Internet.
En savoir plus : https://www.iledefrance.fr/cheque-numerique-pour-un-commerce-connecte

Pour information, le Fonds de solidarité (volet 2) est désormais ouvert aux entreprises sans salarié qui ont fait l’objet d’une interdiction du public entre le 1er mars et le 11 mai. Cette aide complémentaire peut aller jusqu’à 5 000€ pour les entreprises menacées de faillite. Elle s’adresse aux entreprises ayant bénéficié du volet 1 du Fonds de solidarité et qui remplissent les critères cumulatifs suivants :
- Soit employer au moins 1 salarié soit ne pas avoir de salarié et avoir fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public entre le 1er mars et le 11 mai 2020 et ayant un CA (dernier exercice clos) supérieur ou égal à 8 000€,
- Et avoir un solde négatif entre, d’une part, l’actif disponible et, d’autre part, les dettes éligibles dans les 30 jours et le montant des charges fixes, y compris les loyers commerciaux ou professionnels, dues au titre des mois de mars et avril 2020,
- Et s’être vu refuser, depuis le 1er mars 2020, un prêt d’un montant raisonnable par la banque dont l’entreprise était cliente (ou ne pas avoir reçu de réponse à cette demande dans un délai de 10 jours).
La plateforme est ouverte jusqu’au 15 juillet. Toutes les informations : https://www.iledefrance.fr/fonds-de-solidarite-jusqua-5000-euros-pour-les-petites-entreprises