Sortir au coin du feu – n°7

Le monde de la culture continue d’attendre impatiemment de pouvoir reprendre ses activités en public. On annonce que des festivals pourront se tenir cet été dans des conditions adaptées à la crise. En attendant les artistes et techniciens mettent tout leur talent à l’œuvre pour nous proposer de nouvelles créations. Un grand merci à eux !

Les coups de cœur de la semaine

Le Printemps des poètes

Du 1er au 29 mars, ici. Le thème de l’année est «  le désir ». 

A noter tout particulièrement l’étrange et envoûtant « court  métrage poétique » de Priscilla Telmon et Mathieu Moon Saura « Va je ne te hais point » tourné au Palais des Papes à Avignon.  Il s’agit bien sûr d’une interprétation de la célèbre scène IV de l’acte III du Cid de Corneille mais particulièrement originale. En effet, elle fait dialoguer deux acteurs n’ayant jamais pu se rencontrer : Gérard Philipe (enregistrement sonore 1951) et Marina Hands de la Comédie-Française. Et la magie opère,  le comédien décédé en 1959 et l’actrice née en 1975 jouent ensemble l’une des plus belles scènes d’amour du théâtre français. Cliquez . Durée 10 min 

Commémoration des 150 ans de la Commune de Paris

Un documentaire puissant et original intitulé Les Damnés de la Commune,  réalisé par Raphaël Meyssan à partir de gravures d’époque.  Il s’agit d’une adaptation des romans graphiques du réalisateur. Durée 1h30

Sur arte.tv du 16 mars au 21 mai et sur la chaîne Arte le 23 mars à 20h50.

Pierre et le loup : À voir sur la chaîne You Tube de France musique. Durée 36 min.

Lambert Wilson est le récitant très efficace et talentueux de cette captation de Pierre et le Loup de Serge Prokofiev, interprété par l’Orchestre philarmonique de Radio France sous la direction, de Giedré Slekyté.  Tout est réussi et Lambert Wilson est aussi à l’aise avec les musiciens qu’avec les enfants qui composent le public. 

A la semaine prochaine !