Sortir DU coin du feu – n°17

La vie culturelle reprend doucement dans les lieux qui lui sont dédiés c’est pourquoi nous nous sommes posé la question du maintien de ce bulletin hebdomadaire. Pas longtemps à vrai dire. Il y a encore des coups de cœur à partager, des lieux insolites à découvrir et des pépites à continuer de voir ou d’entendre « au coin du feu ».

Nous consacrerons ce numéro à la réouverture des musées.

Spécial Musées

Le Musée de la Gendarmerie 

Le Musée de la Gendarmerie nationale à Melun a rouvert ses portes.  Pour l’occasion le pris d’entrée passe de 7 € à 5 €  (gratuit pour les moins de 18 ans) et le musée sera gratuit pour tous le dimanche jusqu’au 30 juin. Une belle occasion pour le (re)découvrir. 

L’exposition « Les gendarmes crèvent l’écran », consacrée aux gendarmes au cinéma,  se termine le dimanche 23 mai. Son entrée est gratuite pour ses derniers jours.

Tous les jours sauf le mardi de 10h à 18 heures. Adresse : 1-3 rue Emile Leclerc 77000 Melun (parking visiteurs)

Le Musée-jardin Bourdelle

Egreville est une charmante bourgade du sud du département qui compte  sur son territoire un musée de sculptures en plein air, dans un joli jardin. Il s’agit de sculptures d’Antoine Bourdelle (1861-1929) souvent monumentales. Ce sculpteur a aussi son musée à Paris dans son ancien atelier dans le quartier de Montparnasse mais nous préférons sans hésiter le musée d’Egreville où ses œuvres disposent de tout l’espace nécessaire pour être mises en valeur et nous donner beaucoup d’émotions.

Ne manquez pas de visiter aussi le bourg qui comporte des édifices remarquables dont une très belle halle.

Ouvert du mercredi au dimanche de 10h à 13h et de 14 à 18h. Plein tarif : 5€ – Tarif réduit : 3€ – Moins de 18 ans gratuit. Musée-jardin départemental Bourdelle, 1 rue Dufet-Bourdelle – Hameau Le Coudray, 77620 Egreville, 01 64 78 50 90.

Attention ! le site du musée n’est pas à jour. Il indique encore que le musée est fermé !

jardin musee antoine bourdelle; egreville

Le Musée Stéphane Mallarmé

Direction maintenant Vulaines-sur-Seine où le poète Stéphane Mallarmé (1842-1898) avait sa maison de campagne en bordure de Seine. Il aimait par-dessus tout son jardin qui chaque matin faisait l’objet de tous ses soins. « Je fais la toilette aux fleurs avant la mienne », écrivait-il.

On visite sa maison et son jardin bien sûr…  La Seine, la maison et ses collections, le jardin, tout cela forme un ensemble magique.

Ce musée abrite du 4 juin au 3 octobre 2021 une exposition consacrée au photographe japonais Yamamoto Masao. 

Ouvert tous les jours sauf le mercredi de 10h à 12h30 et de 14 h à 17h30 (18h en juillet et août). Mêmes tarifs qu’au musée Bourdelle. Musée départemental Stéphane Mallarmé, 4 promenade Mallarmé 77870 Vulaines-sur-Seine, 01 64 23 73 27

A la semaine prochaine !